DEPRESSION ET ALIMENTATION

Un apport suffisant en substances nutritives essentielles - particulièrement en vitamines - et en glucides (ceux-ci stimulent la production des «hormones du bonheur», la sérotonine) est une condition préalable à notre bien-être. A côté de certains sels minéraux, ce sont surtout les vitamines du groupe B qui contribuent au métabolisme nerveux. Différentes études montrent une relation claire entre un approvisionnement insuffisant en acide folique et la survenue d'états dépressifs. Il a pu être prouvé qu'un traitement à base d'acide folique était à même d'améliorer l'humeur des patients atteints de dépression. Mangez beaucoup de légumes verts, de choux, de légumineuses et de pain complet: ils sont riches en acide folique.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site